Nouvelle jauge du nombre de personnes autorisées dans les synagogues

Nous vous avions annoncé la semaine dernière être en discussion avec les autorités concernant le nombre de personnes autorisées à prier dans les synagogues.

 

La jauge de 30 personnes a dû être révisée suite notamment à une décision du Conseil d’Etat. 

 

Le gouvernement a retenu notre préconisation, à savoir l’occupation d’un siège sur trois et une rangée sur deux. Il est à préciser que les membres d’une même cellule familiale (personnes qui vivent sous le même toit) peuvent être assis côte à côte, la distance de deux sièges s’exerçant alors à partir du dernier siège occupé par ladite cellule familiale.

 

Cette nouvelle jauge, qui évolue avec la taille des bâtiments, est celle qui figurait déjà dans notre protocole de réouverture des synagogues, laquelle nous a permis d’être exemplaires au niveau national dans la lutte contre le Covid.

 

Nous insistons donc sur la nécessité absolue de respecter l’ensemble des règles du protocole sanitaire :

– Port du masque obligatoire 

– Lavage des mains obligatoire dès l’entrée dans l’enceinte du bâtiment

– Bien aérer tous les espaces.

– Nommer un (ou plusieurs) référent sanitaire qui fasse respecter les règles.

– Séparation d’au minimum deux sièges entre deux fidèles et condamnation d’une rangée sur deux.

– Inscription préalable obligatoire.

– Multiplier le nombre d’offices si nécessaire.

– Limiter la durée des offices.

– Déconseiller aux personnes âgées et aux personnes fragiles d’un point de vue médical d’assister aux offices.

– Pas de repas communautaires ni kiddouch ni seoudot.

Cela nous permettra, nous l’espérons, de fêter Hanouka dans la joie et d’organiser des allumages dans nos synagogues

 

L’allumage devra bien sûr être réalisé avec les fidèles restant chacun assis à leur siège, une seule personne étant désignée pour allumer les bougies, le passage du chamach de main en main étant une source possible de contamination

 

Les buffets et séoudot restant interdits, seule une distribution de beignets mis sous sachets individuels sera autorisée. Toute consommation de nourriture est interdite dans nos bâtiments car elle implique le retrait du masque.

 

La fête de Hanouka, qui est une grande réjouissance, ne doit pas nous faire oublier que le virus circule toujours activement et que notre priorité absolue restera toujours la santé de nos fidèles.

 

Une nouvelle évaluation sur la situation sanitaire aura lieu le 15 décembre. Nous espérons qu’elle nous permettra d’augmenter le nombre de fidèles mais nous devons rester patients.

 

Merci à chacune et à chacun d’aider les responsables de sa synagogue à faire appliquer les règles du protocole sanitaire.

 

Joël Mergui

Président

Haïm Korsia

Grand Rabbin de France